Cacao: le Cameroun enregistre une légère remise sur le prix

Cacao: le Cameroun enregistre une légère remise sur le prix

Les statistiques publiées par le Système d’information des filières (SIF) le 27 mai 2020 ‘’la limite supérieure du prix moyen par kilogramme de fèves de cacao au Cameroun est tombée à 1150 FCFA, contre 1200 FCFA depuis un mois et demi . Cela révèle une légère décote de 50 FCFA et qui s'explique par plusieurs facteurs.


 

Malgré cette légère baisse du prix moyen du kilogramme de fèves du cacao au Cameroun, le minimum servi aux producteurs par les acheteurs résiste à 1 050 FCFA depuis environs 3 mois. Pour mieux doper les capacités de négociation des producteurs face aux acheteurs, la SIF assure au quotidien et en temps réel, la livraison des prix du marché local et international. 

De sources bien informées, plusieurs facteurs permettent d’expliquer le léger infléchissement observé sur le prix maximum aux producteurs. Il y a l’abondance des pluies ces dernières semaines avec pour effets immédiats les difficultés d’accès aux bassins de production du Cacao au Cameroun. A cette cause, il faut ajouter la diminution des stocks disponibles sur le marché compte tenu du dynamisme des achats depuis plusieurs mois. D’une part, le pays a enregistré l’arrivée de nouveaux broyeurs sur le marché. D’autre part, les transformateurs ont augmenté leurs capacités productives. 

Soulignons que des indicateurs ont confirmées en 2019 que le Cameroun ne devrait pas atteindre ses objectifs de production de 600 000 tonnes de fèves de cacao en 2020, comme prévu dans le programme de relance des filières cacao-cafés que le Gouvernement a adopté en 2014. A s’en tenir aux prévisions faites par Fitch Solutions, filiale de Fitch Group au même titre que l’agence de notation financière Fitch Ratings, la production cacaoyère du Cameroun pourra culminer seulement à 330 000 tonnes en 2023, année au cours de laquelle elle ne dépassera pas 285 000 tonnes. 

Author’s Posts