Quand les fêtes de fin d'année dansent avec les accidents : Tirons la sonnette d'alarme

Quand les fêtes de fin d'année dansent avec les accidents : Tirons la sonnette d'alarme

  39 morts et 19 blessés dont 12 dans un état grave, C'est le dernier bilan officiel communiqué hier au journal de 20h sur les ondes du poste national de la crtv suite à l'accident survenu dans la nuit allant du 26 décembre au 27 décembre sur le pont Nemale près de makenene dans le mbam et inoubou région du centre.

 L'euphorie des fêtes de fin d'année de l'an apporte alors son lot de malheurs avec cet accident qui effraie et suscite diverses interprétations, y compris mystique.  Si Noël est un moment festif et le nouvel an un moment de réjouissance populaire, ces instants peuvent aussi être synonyme d'accidents avec plusieurs décès au compteur comme vient nous rappeler cet accident tragique. Si ces accidents peuvent être liés à diverses causes notamment l'état dégradant des axes routiers, l'état technique parfois défaillant des véhicules à quatre et à deux roues mis en circulation et l'imprudence des Hommes, nos routes doivent cesser d'être des mouroirs et cela dépend de chaque usager.

 En cette période particulièrement sensible qui marque le passage d'une année à une autre, les usagers de la route doivent faire preuve d'une grande vigilance et prudence en adoptant un comportement responsable et citoyen.  Comportement responsable et citoyen qui doit se traduire par le respect scrupuleux du code de la route en évitant des comportements à risques tels que la prise de la drogue au volant, la conduite en état d'ébriété ou la fatigue.  Car l'indiscipline des motocyclistes et des automobilistes, qui font un pied de nez au code la route,  est source de dangers quotidiens.

 Les autorités doivent redoubler de vigilance et se mobiliser sur nos routes en cette fin d'année.  Les contrôles doivent être renforcés, les campagnes de sensibilisation doivent s'intensifier notamment sur les dangers liés à l'excès de vitesse, la fatigue et l'alcool au volant. Il n'y a pas que les conducteurs, même les piétons méritent d'être sensibilisés. Les autorités doivent être sans pitié à l'égard des contrevenants pour que l'insécurité routière cesse de faire la une de l'actualité en plein cœur des fêtes de fin d'année.

À l’aube de cette nouvelle année, réaffirmons notre engagement à lutter, contre ce qui constitue l’un des plus grands dangers pour la santé publique mondiale en ce début de siècle. Sans perdre de vue en même temps qu’au-delà de cet objectif de santé publique, nous poursuivons plus largement un dessein social qui nous concerne tous, car la prévention des accidents de la route est une condition indispensable à la construction d’une société en bonne santé et résiliente, à l’établissement d’une économie dynamique et innovante, et à la croissance du niveau de vie.

 

Author’s Posts