L'alternance politique est-elle toujours la solution ?

L'alternance politique est-elle toujours la solution ?

Si certains dirigeants étaient alors auréolés de leur image d'opposant acquise après des décennies de lutte, ils sont accusés quelques années  plus tard d'avoir plongé leur pays dans la crise pour rester au pouvoir en limitant les libertés. Ouattara en côte d'ivoire,  Talon au bénin,  Condé en Guinée conakry, Tshisekedi en RDC,  Aujourd'hui Macky Sall au Sénégal,  semblent avoir oublié l'acte de naissance de leur combat lorsqu'ils étaient dans l'opposition. Certains ont connu l’exil et la prison dans leur combat pour une nation libre et démocratique. Puis, lorsqu'ils accèdent au pouvoir, les populations espèrent qu'ils seront l’homme du renouveau".

Au grand dam de leurs nombreux ennemis, ils avaient réussi à se hisser au sommet de l'État ce qui semblait annoncer une nouvelle ère de liberté pour leurs concitoyens. Souvent Accueilli en libérateur après des années de désamour,  ils ont pourtant vite déçu tous ceux qui voyaient en eux, l'avènement d'une démocratie tant souhaitée et d'une ère plus prospère dans ces pays plus ou moins immenses, dotés parfois de fabuleuses richesses naturelles. Pourtant, En quelques mois, les anciens révolutionnaires ont montré leur véritable visage. Monopolisant parfois par décret l'ensemble des pouvoirs législatifs, exécutifs et militaires, ils commencent quelque fois par  interdire l'activité des partis politiques. Et place en résidence surveillée leurs adversaires d’hier devenus opposants.

 Il est donc d’usage en sciences politiques de considérer que l’alternance politique promeut une démocratie de qualité,  Pour beaucoup d’africains, la composante alternance politique portait les espoirs de voir enfin un développement économique véritable sur le continent. En effet, elle oblige moralement chaque  régime à faire mieux que le précédent. Cependant, l’observation des sociétés africaines contemporaines ne semble pas valider cet espoir. Par conséquent, plusieurs années après les mouvements démocratiques en Afrique, peut-on toujours croire au miracle du développement économique sur le continent et l'instauration d'un système "démocratique"?

Surtout que Ce point de vue fut renchéri par le président François Mitterrand lors du 16ème sommet France-Afrique. En effet, au cours du discours de la Baule, ce dernier a fait de l’alternance au pouvoir et de la démocratie, une clé du développement économique des pays africains. Deux enseignements majeurs pouvaient transparaitre de son allocution. Premièrement, l’alternance politique promeut la démocratie et, deuxièmement, elle contribue à construire des institutions dépersonnalisées qui résistent au temps et aux hommes.

 Mais à bien y regarder les pays ayant connu cette alternance, la thèse d'une démocratie renforcée peut-être remise en cause. Qui plus est,  l’observation empirique des économies africaines contemporaines semble partiellement confirmer cette vision. Car,  Les cas du Cameroun et du Rwanda sont assez singuliers voire paradoxaux en Afrique Subsaharienne. En effet, ces pays présentent un certain dynamisme économique bien qu’ayant connu un seul dirigeant depuis 1982 pour le Cameroun ; et depuis 2000 pour le Rwanda.

  Nous sommes donc tenter de conclure que,  Dans certains pays africains ayant connu l'alternance, les soirs d’élection risquent  désormais  d'être vécus comme des veillées funèbres. Les électeurs auraient « mal voté » en portant leur choix sur Ouattara, en choisissant Talon, en élisant Condé, en adulant Macky Sall etc.

 Il faut donc poser la question : « Le peuple peut-il se tromper ? » Question fondamentale car le système démocratique vit sur le postulat que le peuple a toujours raison. Au reste, les commentateurs se doivent de toujours conclure qu’il faudrait davantage consulter la population, tenir compte de ses avis, multiplier les consultations, bref que la classe dirigeante est coupée de l’opinion majoritaire, que la démocratie doit se ressourcer dans la volonté générale. Contradiction évidente. Si le peuple se trompe, faut-il se tromper avec lui?

Author’s Posts