Ven, Sep 17, 2021

Cameroun : Lancement officiel de la campagne contre la cybercriminalité à Douala

Cameroun : Lancement officiel de la campagne contre la cybercriminalité à Douala

La ministre des postes et télécommunications, Minette Libom Li Likeng, a lancé aujourd'hui jeudi 17 décembre 2020, la campagne nationale de promotion de la culture de la cybersécurité et de sensibilisation à l'utilisation responsable des réseaux sociaux dans la capitale économique.

Placée sur le thème "Tous mobilisés contre la cybercriminalité au Cameroun", cette campagne est une initiative du ministère des postes et télécommunications pour lutter contre la cybercriminalité. C'est une nouvelle offensive du gouvernement qui vient accentuer la lutte acharnée contre les attaques des cybercriminels, ainsi que la diffusion de fausses nouvelles.
Le ministre des postes et télécommunications lancera officiellement cette campagne d'affichage dans les établissements publics et les institutions d'enseignement primaire, secondaire et supérieur. Selon elle, le véritable enjeu est ici de créer une coalition nationale pour la cyber sécurité au Cameroun "La cybercriminalité est un phénomène qui n'épargne aucun Etat, aucune institution, aucun individu. Le Cameroun n'est pas épargné et subit les conséquences désastreuses de ce fléau tant sur les biens que sur les hommes", explique-t-elle.

Les ambassadeurs de la sensibilisation

Dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité, la ministre des postes et télécommunications Minette Libom Li Likeng et son équipe ont nommé sept ambassadeurs de bonne volonté pour sensibiliser les nombreux utilisateurs du Web à l'utilisation responsable des plateformes de communication numériques.
L'identité de ces ambassadeurs de bonne volonté a été dévoilée lors d'une cérémonie qui s'est tenue au ministère des postes et télécommunications le lundi 14 décembre 2020. Il s'agit de Fadimatou Iyawa Ousmanou, Ateh Bazore, Nervis Nzometiah Tetsop, Christian Bayang, Sandrine Dzinguene, Angela Ngo Njel et Marie Tamoifo Nkom.
Selon le ministre, ces ambassadeurs vont maintenant porter la coalition pour la cybercriminalité, afin de s'attaquer non seulement aux menaces qui pèsent sur l'économie nationale en raison des pertes financières importantes causées par la cybercriminalité, mais aussi pour mettre fin à la déviation et à la radicalisation des jeunes.
Ces hommes et ces femmes ont été nommés pour un mandat de deux ans renouvelable. Pendant ces deux ans, ils doivent agir conformément aux onze engagements qu'ils ont pris, ainsi qu'à la mise en œuvre quotidienne des mesures de lutte contre la cybercriminalité.

Author’s Posts

Image

AfriqConnect! Informez vous autrement et en temps réel

Image
Image
© 2021 AfriqConnect. All Rights Reserved
Design & Developed by Topnet Solutions