Mer, Fév 24, 2021

All Stories

Cameroun : L'Assemblée Nationale adopte le budget de l'Etat pour l'année 2021

L'Assemblée nationale a voté la somme de 4865,2 200 milliards de FCFA, représentant la loi de finances 2021. Le budget a été adopté le samedi 05 décembre 2020.

Avant la validation du budget, les députés ont reçu le vendredi 04 décembre 2020 les membres du gouvernement en séance plénière dans l'hémicycle du Palais des Congrès de Yaoundé pour une importante discussion générale.
Après un long débat avec les ministres, et la lecture du rapport de la Commission des finances et du budget de l'Assemblée nationale, le budget de l'Etat pour l'année 2020 a été adopté.
Ainsi, l'enveloppe 2021 est en hausse de 400 milliards de FCFA par rapport à l'année 2020 avec un budget de 4409 milliards. Selon le ministre des Finances Louis Paul Motaze, "c'est un bon budget de relance dans un contexte extrêmement difficile et tous les membres du gouvernement doivent travailler pour essayer de relancer la machine économique".
Le gouvernement a déposé ce projet de loi de finances 2021 au Parlement le 25 novembre 2020, lors d'une séance plénière dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale au Palais des Congrès de Yaoundé, sous la présidence de l'honorable Monjowa Lifaka. Le budget proposé par le gouvernement camerounais pour l'exercice 2021 est en équilibre en termes de ressources et d'emploi, à hauteur de 4865,2 milliards de francs CFA.
Le gouvernement a prévu des recettes internes et des dons s'élevant à 3.456,6 milliards de francs CFA, répartis comme suit : 393 milliards de francs CFA de recettes pétrolières et gazières, 2 743,1 milliards de francs CFA de recettes fiscales et douanières, 213,5 milliards de francs CFA de recettes non fiscales et 106,9 milliards de francs CFA de dons.
Quelles sont les priorités du gouvernement pour 2021 ?
La première priorité du gouvernement camerounais pour 2021 est la sécurité. Le Cameroun a été secoué ces quatre dernières années par le conflit dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest et par la guerre contre Boko Haram. Ce sont ces conflits qui ont plongé la population dans l'insécurité alimentaire. Cette insécurité alimentaire a des conséquences économiques pour le pays.
La deuxième priorité est la santé. Le Cameroun est confronté à la pandémie de Covid-19 comme tous les autres pays du monde. Afin de limiter la propagation du coronavirus et d'atténuer ses effets au Cameroun, une stratégie de réponse et de résilience économique et sociale a été mise en place depuis mars dernier.
La troisième priorité est la relance économique. Selon le Premier ministre, chef du gouvernement Joseph Dion Ngute, la pandémie de Covid-19 a fragilisé les finances publiques du Cameroun déjà mises à l'épreuve par la situation économique et financière à laquelle est confrontée la sous-région de l'Afrique centrale.
Il faut rappeler que le budget 2020 du Cameroun a été réduit de plus de 542 milliards d'euros en raison de la pandémie de Covid-19. Il est passé de 4951,7 milliards de francs CFA à 4409 milliards de francs CFA.

Cameroun : L'Assemblée Nationale adopte le budget de l'Etat pour l'année 2021
Image

AfriqConnect! Informez vous autrement et en temps réel

Image
Image