Sénégal : Trois activistes en liberté provisoire

Sénégal : Trois activistes en liberté provisoire

Arrêtés pendant les manifestations du 22 et 23 février en marge des troubles qui ont suivi l’interpellation de l’opposant Ousmane Sonko, les trois activistes dont Guy Marius Sagna, Clédor Sène et Assane Diouf bénéficient d’une liberté provisoire.

Cette action du gouvernement de Macky Sall , apparait comme un geste d’apaisement pour les sénégalais qui ont vécu des journées mouvementées ces derniers temps. Le gouvernement a également annoncé la libération de 30 autres activistes toujours en détention.

Parmi ces militants, figure Guy Marius Sagna chef du mouvement ‘’Frapp-France dégage’’, qui mène une campagne contre les intérêts français au Sénégal. La prison semble ne pas avoir eu raison de sa détermination.

"Si l'objectif visé est de nous empêcher de dire: Auchan dégage, Carrefour dégage et d'affirmer sans ambages que nous préférons défendre les intérêts des commerçants sénégalais plutôt que les intérêts des commerçants impérialistes, c'est aussi peine perdue. Aujourd'hui, plus que jamais, nous disons: GIs, go home+. Aujourd'hui, plus que jamais, nous disons: Armée française, hors d'Afrique. Aujourd'hui, plus que jamais, nous disons: Bateaux de l'Union européenne, hors des mers d'Afrique+ parce que nous pensons que nous devons d'abord défendre les intérêts des pêcheurs africains, des pêcheurs sénégalais. Nous devons d'abord défendre les intérêts du peuple africain.", souligne Guy Marius Sagna, chef du mouvement ‘’Frapp-France dégage’’.

 

Author’s Posts