Élection présidentielle au Congo : L'opposant Mathias Dzon conteste les résultats du premier tour

Élection présidentielle au Congo : L'opposant Mathias Dzon conteste les résultats du premier tour

Proclamé vainqueur du premier tour de l'élection présidentielle par le ministre de l'Intérieur sur la base des chiffres de la commission électorale, l'opposant Dzon conteste les résultats officiels qui donnent vainqueur le président Denis Sassou Nguesso avec 88,57% des voix.

"Les représentants des candidats n'ont pas participé à la compilation. Qu'est-ce que c'est que ces résultats qu'ils donnent là. Donc je suis surpris par cette précipitation, ça cache quelque chose. [...] Ce n'est pas en un jour qu'on peut compiler tous les résultats du Congo. Et ce n'est pas comme ça qu'il faut les donner, avec la position [...]. Regardez, il y a quelque chose qui vous surprend : Dans la plupart des résultats, nous suivons l'ordre de présentation des candidats sur le bulletin de vote. Donc, c'est quelque chose de préconçu qu'ils font et nous, même si nous arrivons à avoir tous les résultats... les Congolais n'accepteront pas cela." Déclare l'ancien ministre des Finances Mathias Dzon, candidat à l'élection présidentielle congolaise de 2021.

Denis Sassou Nguesso, 77 ans et 36 ans au pouvoir, devance largement son principal rival Guy-Brice Parfait Kolélas (7,84%), décédé lundi en France lors de son transfert médical, après avoir été testé positif au Covid-19. Le taux de participation a été de 67,55%.

En valeur absolue, le président, arrivé au pouvoir en 1979, a obtenu 1 552 948 voix. "La campagne électorale s'est déroulée dans une atmosphère de paix. Je crois que c'est un bon signe pour notre démocratie", a déclaré Denis Sassou Nguesso dimanche, après avoir voté à Brazzaville. "J'espère que le processus va se poursuivre jusqu'au bout".

Author’s Posts